Archivi categoria: F comme peut-être…. français

Cuisine pour les nulles…vin brulé

Un excellent remède contre le froid est une bonne tasse de vin chaud. A la maison, dans les froides soirées d’hiver, il est jamais manqué le parfum de cannelle et d’orange, qui inonde la maison.
Prenez une casserole, une louche, une passoire, un couteau, une centrifugeuse et une cuillère.
Les ingrédients sont les bâtons de cannelle, un litre de vin rouge,4/6 les oranges , 5/6  clous de girofle et selon votre goût du  sucre.
Couper les oranges  en deux , rappellons  nous de mettre à côté  deux tranches d’Orange que nous déposons dans la casserole avec la cannelle et les clous de girofle . On va serrer les oranges, le jus qui en résulte on va le  verser dans la poêle, donc  ajouter le sucre. À ce stade, nous allons mettre tous sur le petit feu. Ouvrons le vin et, dès que le jus d’orange commence une légère ébullition, verser le vin. Laisser sur feu doux jusqu’à ébullition et …on va servir.

2016-30-10-14-59-35-vin-brule
Vin brulé

en italien

Annunci

2050 Le vote en écologie de la Suisse…Excellente?

 

“économie durable et efficace dans le domaine de la gestion des ressources (économie verte)”

Le 25 Septembre nous serons tous appelés à voter. Ainsi, nous voyons … trois sont les initiatives proposées au niveau fédéral.  L’initiative “économie durable et efficace dans le domaine de la gestion des ressources (économie verte)” sont objectif est à long terme …  dans 34 ans  avoir un cycle de production avec une très faible impacte dans l’environnement. Le Conseil fédéral a recommandé le rejet de l ‘initiative, des objectifs irréalistes … le système économique et productif ont besoin de leur temp pour se transformer et s’adapter à certaines exigences … Seulement 34 ans ils ne sont pas suffisantes, même si le gouvernement   donnent des concessions et des incitations pour avoir très peau des déchets et  réduire la consommation des ressources naturelles.
34 ans pour changer les habitudes, le système économique, les procédés industriels, le taux de production, la qualité et l’exploitation des ressources produit. Donc  34 ans pour changer la mentalité des consommateurs, des bureaucrates, des économistes, des fabricants et marchands … IMPOSSIBLE!
Avec tous les efforts que nous avons fait pour arriver, en moins de trente-quatre ans,  au  raffinement du concept “tout à la fois”,  avec la surproduction, et de la philosophie “Achetée quelque chose aujourd’hui et la jeter après usage demain!”avec la mort programmée grâce providentiel défaut de fabrication ou de conception.
Eviter l’épuisement des ressources naturelles avec une consumation plus mesuré, soigneuses, sans excès … quel est le point? Pourquoi devrions-nous divenir un exemple positif, dans le monde entier, en termes de durabilité, de recyclage et de l’écologie? Pourquoi pousser les municipalités, les cantons et de Berne à soutenir, promouvoir et pratiquer une économie verte? Cela n’a aucun sens … Investir dans de nouvelles idées … industries … risquer la création de nouveaux emplois et le changement, peut-être pour le mieux de vie.
Nous devons éviter le retour  aux appareils qui se cassent après 20 \ 30 ans …il serait trop  ennuyeux. Nous devons protéger l’économie “jette et achète”.
Les promoteurs attendent trop. Il est préférable de laisser libre tous d’agir selon leur conscience et portefeuille. Heureusement, il y a la crise et très peu peuvent se permettre, sans subventions, de changer et devenir une entreprise verte. Nous ne pouvons pas risquer d’avoir à expliquer aux investisseurs que les barils de pétrole, les  livres d’or, les tonnes de maïs ou toute autre chose qui ont acheté à la bourse ne sont que des propriétés virtuelles, pas encore été ou produits. Exactement ce que les investisseurs ont en main c’est seulement de la carte avec le valeur d’une promesse .. pas maintenue.
Dimanche rappelez-vous de voter OUI pour une économie durable ou NO  … Voter nous rend libres.

 

 

2016-19-9-01-49-59-greensuisse
greensuisse

Texte en italien Economia sostenibile… made in Suisse?

 

 

Croak: Rio Jeux Olympiques Rio 2016 … a remporté l’humanité.

Rio 2016, avant même le début ont déjà dix gagnants. Dix “multi-victorieux” athlètes, tous font  partie de la même de l’équipe multi-culturelle, multi-linguistique et multi-ethnique. Je parle de l’équipe de réfugié qui a été formé grâce à l’engagement du Comité Olympique en collaboration avec l’Agence des réfugiés des Nations Unies (HCR), pour les Jeux Olympiques 2016 à Rio.

Parmi les dix athlètes ont trouve: deux nageurs syriens, deux judokas congolais et six coureurs éthiopiens et soudanais. Ils ont tous fui la violence et la persécution dans leur pays d’un grand nombre d’aventures.  10 demandeurs d’asile … 10 réfugiés , comment ceux pour lesquels l’Association Firdaus, en collaboration avec d’autres petites / grandes organisations  humanitaires font tout leur possible, jour après jour, pour leur garantir la survivance.

10 personnes qui étaient déjà reconnus pour le courage, la force, la détermination et le talent … voici un autre miracle qui prend forme ,comme ils disent eux-mêmes ” un rêve devenu réalité”, après tant de peur,  des sacrifices et des risques. Un exemple touchant c’est celui de la jeune nageuse syrienne, réfugié en Allemagne. Yusra Mardini en 2015, avec 20 autres réfugiés, dans sa fuite a dû prendre un bateau dont le moteur après quelques minutes c’est cassé. Eh bien, pour sauver les autres passagers, dont beaucoup d’enfants, qui se trouvaient sur son propre bateau qui ne savaient pas nager, elle s’est plongé dans la mer et, avec sa sœur et deux hommes,elle a poussés en nagent, pendant 3 heures, le bateau jusqu’à l’île  grecque de Lesbos.

10 hommes et femmes qui avaient tout perdu, maison, la liberté, le rêve, l’espoir et la sécurité. Ils ont trouvé, dans les pays accueilles,  des  hommes et des femmes qui ont crues  en eux jusqu’à les prendre pour les Jeux Olympiques .

10 personnes,  que pour remercier, ils étaient prêts à défendre les couleurs du pays qui leur a donné l’asile, mais avec la création de l’équipe de réfugié était nécessaire la leur participation à la défense des droits, des valeurs, des idéaux  positifs de tous les réfugiés qui se trouvent dans le monde. Une nation prolifique celles des réfugiés depuis que le  nombre des  guerres, révoltes, révolutions dans le monde est en croissance et toujours génère plus de pauvreté et demandeurs d’asile … demandeurs d’asile et pauvreté.

Hophophop humanité, éthique, solidarité et courage … croak

2016-06-8--01-00-05.jpeg croak  Rio 2016

l’article en Italien